Quels sont les enjeux ?

Les enjeux et l’impact qu’ils auront sur vous

Dans le cadre du processus de renouvellement des licences, le CRTC déterminera d’abord et avant tout si MétéoMédia et The Weather Network continueront de faire partie du service de télévision de base. La présence de nos chaînes sur le service de télévision de base assure à tous les Canadiens un accès à faible coût à nos renseignements importants sur les conditions météo et les alertes publiques.

Si on retirait MétéoMédia et The Weather Network du service de télévision de base, nous ne serions plus en mesure d’offrir le même niveau de service qu’actuellement. Les Canadiens observeraient certaines des conséquences suivantes :

  • Des coûts plus élevés !
  • Un accès réduit aux renseignements sur les conditions météo et les alertes publiques
    • Le retrait de MétéoMédia et The Weather Network du service de télévision de base rendrait ces chaînes indisponibles pour de nombreux Canadiens qui ne peuvent pas se permettre de payer des chaînes supplémentaires.
    • De plus, de nombreux Canadiens des régions rurales et éloignées avec un accès limité à Internet ne pourraient plus compter sur nos services comme ils le font aujourd’hui.
  • Un accès réduit aux nouvelles météorologiques régionales et rurales
    • Avec un nombre réduit d’abonnés et des recettes publicitaires moins élevées, nous serions obligés de concentrer notre offre sur les marchés les plus importants du Canada, où se trouve la majorité des abonnés et où les recettes publicitaires sont les plus élevées.
    • Toutes les mises à niveau techniques ou de programmation se produiraient seulement sur une base limitée et stratégique, et de nombreux Canadiens perdraient malheureusement l’accès à leurs prévisions locales.
  • Une réduction des alertes au public
    • Sans le financement stable et prévisible associé à la diffusion de base, nous ne serions pas en mesure de maintenir gratuitement le Système d’agrégation et de dissémination national d’alertes. Cela mettrait en péril la disponibilité, l’efficacité et la gratuité pour les Canadiens des alertes publiques au Canada.
  • Une réduction des investissements sur les applications numériques et mobiles de pointe qui permettent aux Canadiens d’avoir accès aux renseignements météo et aux alertes d’urgence, peu importe où ils se trouvent
    • Le retrait de MétéoMédia et The Weather Network du service de base aurait une incidence sur l’ensemble de notre société et réduirait notre capacité d’investissement dans une vaste gamme d’options de distribution numérique qui nous permettent de rendre disponibles à tous les Canadiens nos nouvelles et nos informations météorologiques.

Bref, notre présence sur le service de télévision de base dans tous les marchés nous assure le financement stable et prévisible dont nous avons besoin pour offrir le même niveau de service pour les Canadiens des régions rurales et éloignées que pour les Canadiens des principales régions et villes du pays. La diffusion de base nous permet également de faire fonctionner et de financer l’infrastructure du système national d’alerte d’urgence au public sans frais pour les gouvernements – et donc pour les contribuables – et sans frais pour les radiodiffuseurs et les entreprises de télécommunications qui transmettent les alertes d’urgence aux Canadiens.